Retour

Le Pr Olivier Bouchaud reçoit le Prix d’honneur de la Fondation MNH 2024 !

Dans le cadre du Prix de la Fondation MNH, un prix d’honneur est attribué au Pr Olivier Bouchaud, Chef du service des Maladies Infectieuses et Tropicales à l’Hôpital Avicenne (Bobigny), responsable de la formation Médiation en santé à l’Université Sorbonne Paris Nord et président de l’association La Plage. Cette distinction récompense ses engagements, tout au long de sa carrière, en faveur d’un meilleur accès à la santé pour tous.

Chaque jour, des milliers de personnes se heurtent à la complexité du système de santé en raison, notamment, de leur âge, leur handicap, la barrière de la langue, ou encore une très forte précarité. Et chaque jour, des hospitaliers s’engagent, par la médiation en santé, pour lever les obstacles que rencontrent les plus vulnérables dans l’accès à la santé.

Fin 2023, le Prix de la Fondation MNH a été lancé pour valoriser ces femmes et ces hommes dont l’action permet un meilleur accès à la santé pour tous. Le but : récompenser un hospitalier – qu’il exerce un métier soignant, social, administratif, technique ou logistique – pour son parcours et son engagement.

Pour cette première édition, ce sont finalement deux lauréats qui ont été choisis par un jury composé de collaborateurs de la Mutuelle Nationale des Hospitaliers et d’administrateurs de la Fondation MNH.

Aux côtés de Maryline Berthaux, médiatrice en santé lauréate du Prix de la Fondation MNH, le jury a souhaité décerner un prix d’honneur à Olivier Bouchaud.

Le professeur Olivier Bouchaud dirige le service des maladies infectieuses et tropicales de l’Hôpital Avicenne (Bobigny) depuis plus de 20 ans. Défenseur d’une approche globale du soin, prenant en compte les dimensions culturelles et sociales, et conscient des nombreuses barrières que rencontrent les personnes migrantes dans leur parcours de soins, il a été l’un des pionniers de la médiation en santé. Il a participé, en 1990, à la création de l’association La Plage qu’il préside aujourd’hui et qui a notamment pour mission d’accompagner, dans une démarche médico-psycho-sociale, des personnes issues de l’immigration vivant avec le VIH.

Olivier Bouchaud a également été membre du groupe d’expert de la Haute Autorité de Santé en charge de la définition du référentiel de compétence de la médiation en santé, dont les conclusions ont été rendues publiques en 2017.

Enfin, il est à l’origine du premier diplôme d’université de médiation en santé – lancé en 2018 à l’Université Sorbonne Paris Nord (ex-Université Paris 13) – qui a permis de former à ce jour 7 promotions de médiateurs et médiatrices en santé.

 

Le Prix de la Fondation MNH repose sur des candidatures déposées par des personnes tierces, exerçant elles-aussi à l’hôpital.

Les dossiers de candidatures, étayés de témoignages, devaient permettre de démontrer et illustrer la manière dont les initiatives des personnes concernées ont permis de favoriser l’accès à la santé des plus vulnérables.

La candidature d’Olivier Bouchaud a été portée par le professeur Nicolas Vignier, médecin infectiologue à l’Hôpital Avicenne, qui a voulu ainsi rendre hommage à un parcours exceptionnel bâti sur de fortes convictions : “Le Pr Olivier Bouchaud a été précurseur dans l’émergence puis le combat pour la reconnaissance de la médiation en santé. Convaincu que c’était une clé pour développer ce nouveau métier à un niveau de compétence permettant d’établir sa légitimité, il s’est beaucoup investi dans son enseignement et son évaluation. Sans sa contribution substantielle, la mobilisation de son large réseau d’amitiés et sa persévérance, la médiation en santé ne serait sûrement pas là où elle est aujourd’hui. Au-delà de son apport pour la médiation en santé elle-même, il a contribué à former de nombreux soignants à une vision humaniste et holistique de la prise en soin (il se bat d’ailleurs avec humour mais opiniâtreté pour l’abandon du terme consacré de prise en “charge” au profit de “prise en soin”, répétant sans cesse qu’une personne malade ne peut en aucun cas être une “charge”).

Professeurs Nicolas Vignier, porteur de candidature et Olivier Bouchaud, lauréat du Prix d'honneur

De nombreux autres témoignages ont appuyé cette candidature.

  • Anaïs Saint-Gal, Responsable plaidoyer chez Sidaction et Coordinatrice du CPMS
  • Marie Gousseff, Cheffe de service, Service de médecine interne – Maladies infectieuses, Centre Hospitalier Bretagne Atlantique
  • Annabel Desgrées du Loû, Directrice de recherches à l'IRD
  • Marie Gousseff, Cheffe de service, Service de médecine interne – Maladies infectieuses, Centre Hospitalier Bretagne Atlantique

Le jury, composé de collaborateurs de la Mutuelle Nationale des Hospitaliers et d’administrateurs de la Fondation MNH, a retenu la candidature déposée par les pairs hospitaliers d’Olivier Bouchaud pour saluer son engagement et ses actions menées tout au long de sa carrière à la fois sur le terrain et auprès des institutions. Pionnier de la médiation en santé en France, il en est l’un des artisans et des plus fervents défenseurs, pour que tous ceux qui présentent des facteurs de vulnérabilité et des difficultés dans l’accès à la santé puissent aller au bout de leur parcours de soin.

 

Retrouvez ici le portrait de Maryline Berthaux, lauréate du Prix de la Fondation MNH 2024.

 

 

L'équipe La Plage lors de la remise de Prix à Santexpo

Autres actualités

  • Maryline Berthaux, médiatrice en santé, est lauréate du Prix de la Fondation MNH 2024 !

    Voir
  • Séminaire 19 mars – Santé des professionnels de santé

    Consulter
  • Le Prix de la Fondation MNH – Edition 2024

    Voir
Aller au contenu principal